Pour quoi je vise des hautes séries et hautes répétitions?

Pour quoi je vise des hautes séries et hautes répétitions?

Au programme:
 Pour quoi je conserve les mêmes exercices LONGTEMPS
Pour quoi je cherche à faire des séries longues
Les nombreux avantages pour la santé de faire des séries longues et d’une séance d’endurance musculaire

On me fait souvent la remarque et on me demande souvent comme quoi  et pour quoi je fais toujours les mêmes exercices de bases tels que les pompes, squats, fentes, traction, crunch et dips. La ou les raisons sont simples, tout d’abord parce que cela travaille l’endurance musculaire car faire un effort sur la durée, c’est dans ma recherche de la performance et de l’efficacité. Deuxièmement c’est pour battre les records, et ensuite parce que cela apporte de nombreux bienfaits et avantages pour rester en forme et en bonne santé.

De plus, les exos de « bases » que j’ai cités ci-dessus sont amplement suffisant pour progresser et sculpter un corps solide et puissant. Ça me fait bien rire de voir des gens créer diverses variantes alors qu’ils ne sont même pas capables d’aligner 50 pompes d’affilée ou enchaînées 15 tractions de manière propre. Pour quoi chercher à faire compliqué si tu n’es pas capable d’être suffisamment fort aux exercices de bases? En tout cas, cela me semble illogique. Faisons les choses dans l’ordre. Chaque chose en son temps. Bref passons.

Personnellement, je pars du principe qu’il faut être d’abord très fort et avoir une haute maîtrise des exercices de bases avant de chercher à faire compliquer à ou s’inventer des variantes à nous en faire galérer. C’est comme ça que je fonctionne et c’est comme ça que je m’entraîne, je procède toujours par niveau et en progressivité. Je cherche à me perfectionner dans mes mouvements basiques chaque jour. Puis ensuite je peux me focaliser sur d’autres variantes plus difficiles.

Mon but est de maîtriser chaque mouvement de base à la perfection et viser des répétitions les plus hautes possibles, un niveau même inaccessible pour un pratiquant « lambda ».

L’importance de séries longues et ses bienfaits pour la santé
« L’évolution (ou le retour) vers les séries longues se fait inconsciemment et naturellement si l’on ne veut pas être « juste une masse ».

Un corps massif bâti sans séries longues, sans « cardio-muscle » fatigue énormément. Cela devient une gêne de tous les jours. Et seul un bodybuilder, fixé sur l’apparence, capable de supporter la gêne induite, peut se satisfaire de cette situation.
Sans compter les problèmes articulaires. »

« Le lourd en séries courtes a fait ses preuves, mais au détriment de la condition physique. »

« Il faut que le système d’approvisionnement énergétique, le coeur également, soient à la hauteur de la masse développée. C’est impossible sans séries longues et rapprochées.
Les séries longues permettent d’irriguer les muscles, et aussi de mieux nourrir tendons et articulations.  »

Olivier Lafay de la Méthode Lafay

Les séries longues sont bénéfiques pour:
 La vascularisation
La force
L’endurance
La résistance
Les tendons et articulations
Le système cardiovasculaire et respiratoire
Diminuer les risques de blessures
Et bien plus encore !

En résumé:
Contrairement aux idées reçus, avec le séries longues on travaille aussi la force et d’autres aptitudes physique, à partir du moment où tu sais gérer tes temps de repos, ta manière d’exécuter tes  mouvements et savoir créer un programme adapté et équilibré en fonction de ta santé et de tes performances. D’où l’importance de conserver les exercices de bases telles que les squats, pompes, tractions, fentes, et gainage!