L’entraînement intense et court plus efficace que les entraînements long et en continu selon la science

Comme je l’explique souvent dans mes vidéos et articles , les entraînements à faible intensité et de longue durée comme les footings de 1h en continu à intensité modérée est beaucoup moins efficace que les exercices musculaire full body (exercice musculaire qui solicite plusieurs muscles en même temps). En effet, courir 1h à intensité faible ou moyenne possède beaucoup trop inconvénients pour que cela reste une stratégie efficace rapide et sans « effet secondaire ». Ce que je te recommande souvent ce sont des exercices musculaires qui solitent un maximum de muscle en simultané et faire ceci en circuit, c’est à dire enchaîner tout cela à la suite. En plus de travailler plusieurs groupes musculaires en même temps , cela fera travailler énormément le système respiratoire et cardiovasculaire, et c’est ça qui te fera avoir des résultats optimales.

Cependant, d’après la science, on peux également perdre du poids de manière efficace et rapide avec la course à pieds. Mais attention pas n’importe comment. Il s’agit du sprint fractionné : l’entrainement fractionné pourrait permettre d’éliminer plus de kilos qu’un entrainement continu à intensité modérée.

L’entrainement fractionné est un type d’entrainement qui produit des efforts intermittents intenses, entrecoupés par des périodes de récupération. Par exemple faire du 30-30, tu tapes une grosse accélération pendant 30 secs et tu récupère en footing lent pendant 30 secondes et ainsi de suite.

Les études ont montré que l’entrainement fractionné et l’entrainement continu ont tous deux réduit le poids global et le pourcentage de graisse corporelle, quel que soit le poids de départ ou le sexe.

Alors qu’il n’y avait pas de différence importante dans la réduction du pourcentage de graisse corporelle entre les deux approches, il y avait une différence importante dans la quantité de poids perdu, avec l’entrainement fractionné qui a démontré être la méthode la plus efficace.

L’entrainement fractionné a permis une réduction du poids 28,5 % plus importante globalement (1,58 kg contre 1,13 kg)

Une analyse plus poussée, comparant l’entrainement de sprint fractionné et l’entrainement continu à intensité modérée, a même révélé une différence plus importante encore de la perte de poids. Des facteurs comme la supervision, l’âge (moins de 30 ans), la marche, la course à pieds et le jogging, la qualité de l’étude et les études qui duraient plus de 12 semaines influençaient tous la perte de poids dans les programmes d’entrainement fractionné.

Mais le problème encore une fois , c’est le risque de blessure avec ce type d’entraînement.Precisons également que ce type d’entraînement n’est pas recommandé aux débutants. Les chercheurs précisaient qu’il est important d’être conscient des risques et des limites possibles associés à l’entrainement fractionné très intensif. Par exemple, il peut augmenter le risque de blessure et imposer un stress cardiovasculaire élevé. Sans oublier les risques l’exercice même de la course à pieds, en plus d’être à forte allure : risque de blessure de genoux , de dos, d’être démotivé etc

C’est pourquoi, encore une fois, la méthode du circuit training est la stratégie la plus efficace je recommande à tous. Il s’agit de fractionné doux mais aussi intense en même temps, en fait tu peux modérer l’effort et l’intensité selon ton ressentis et ton niveau en plus de soliciter tout l’ensemble di corps ce qui permet de rester toujours équilibré. J’en reparlerais plus en détail dans un prochain article.